Changer de région

Edito

« Les ailes de l’Airbus 380 ne font pas d’ombre aux céréales »


« La région Midi-Pyrénées et sa capitale s’enorgueillissent, à juste titre, d’être le plus grand pôle européen dans le domaine aéronautique. J’en suis personnellement très fier. Mais les ailes du plus gros porteur aérien du monde ne font cependant pas d’ombre aux centaines de milliers d’ha de cultures qui parsèment la région. En terme d’emplois, l’agriculture et les céréales en tête demeurent la première « usine » de notre région. Une usine qui a la propriété d’occuper harmonieusement l’intégralité du territoire. Une usine qui a peut-être le tort d’être invisible, en dépit des paysages qu’elle façonne au gré des espèces et des saisons. Et une usine qui, d’un point de vue environnemental, préserve toujours davantage les ressources naturelles. La place occupée par l’agriculture biologique en est un signe parmi beaucoup d’autres. Les innovations en matière de recherche et leurs applications pratiques y sont pour beaucoup. AgriMip, le pôle de compétitivité agricole et agro-industriel du Sud-Ouest en est la figure de proue. Blé tendre, orges, blé dur, maïs, sorgho : la diversité des espèces et la représentativité de chacune sont indiscutablement notre première richesse. La diversité, c’est la sécurité pour les producteurs, face aux aléas climatiques qui sont susceptibles d’influer fortement sur le rendement de telle ou telle espèce, telle ou telle année. La diversité, c’est la sécurité face aux fluctuations des cours des matières premières agricoles, aussi brutales qu’imprévisibles. Mais la diversité, c’est aussi et surtout la sécurité pour les consommateurs. Au plan quantitatif, la sécurité alimentaire est aujourd’hui nettement moins bien assurée qu’elle ne l’était hier. Les besoins alimentaires de la planète augmentent et il faut se résoudre à produire plus. La région Midi-Pyrénées a les structures et la carrure pour produire plus, tout en produisant mieux. Nous n’allons évidemment pas compromettre les efforts qualitatifs accomplis, matérialisés par plus de centaines de produits sous label de qualité et plus largement par le travail en filière réalisé avec les transformateurs, fortement représentés dans la région. Mais il faut que cesse l’amputation de l’espace agricole par l’urbanisation galopante. Il faut maintenir coûte que coûte un accès à l’eau pour l’agriculture de notre région. Les céréales comme toutes les denrées alimentaires sont constituées majoritairement d’eau. Comment assurer l’alimentation de nos concitoyens sans commencer par se soucier de l’alimentation en eau de nos cultures ? Les agriculteurs utilisent l’eau à bon escient et ils le prouvent, réduisant toujours davantage leur consommation. Préservons les moyens de production, préservons la compétitivité des exploitations, faisons confiance à la filière céréalière de Midi-Pyrénées pour relever le défi alimentaire du XXIème siècle ».

Yvon Parayre

Délégué Passion Céréales en région Midi-Pyrénées

FranceAgriMer FranceAgriMer Site du ministère de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l'aménagement du territoire
Carte des régions française Nord-Pas-de-CalaisPicardieHaute-NormandieBasse-NormandieIle-de-FranceChampagne-ArdenneLorraineAlsaceBretagnePays de LoireCentreBourgogneFranche-ComtéPoitou-CharentesRhône-AlpesAquitaineMidi-PyrénéesLanguedoc-RoussillonPacaAuvergne

Survolez la carte et sélectionnez votre région*

midi_pyrenees

*Les régions Corse et Limousin ne sont pas disponibles